Les particuliers

Les particuliers conquièrent le forex

Un marché décentralisé

Il y a une nette différence entre le négoce d'actions et les échanges de devises. Les actions sont négociées en bourse alors que les devises s'échangent sur le marché hors cote ("Over the Counter" (OTC) en anglais). Pour les devises, il n'y donc pas de marché central où l'offre et la demande se confrontent. Les participants du marché de change négocient directement entre eux, sans intermédiaire. La structure décentralisée du marché des devises a eu pour conséquence l'apparition de places où ont lieu de très nombreux échanges de devises. Londres et New York sont sans aucun doute les plus importantes. Francfort, Tokyo et Sydney jouent également un rôle conséquent.

Les réseaux électroniques

Le marché interbancaire peut donc être vu comme un grand réseau qui connecte tous les participants entre eux. Si vous n'êtes pas connecté à ce réseau, vous pouvez toujours accéder au marché des devises via un intermédiaire (généralement un courtier, qui lui, participe au réseau). Les grandes banques commerciales et les multinationales sont les principaux acteurs du marché interbancaire. Les plus gros négocient directement entre eux ou possèdent des sociétés de courtage qui exécutent les transactions par voie électronique. Les plateformes de courtage en ligne les plus connues pour le forex sont Thomson Reuters et Electronic Broking Services (EBS). Thomson Reuters avait le monopole à l'origine. Un groupement de banques s'est ensuite réuni pour fonder EBS.

Les 10 premières banques de change commerciales :

Banques Forex

Source : Wikipedia

Ainsi, les quatre banques principales Citi, Deutsche Bank, Barclays et UBS ont en fait le monopole du marché des devises. Elles sont grandes car elles peuvent prendre des positions très conséquentes. De plus, elles ont des départements entiers consacrés à la gestion des risques et peuvent négocier des lignes de crédit avec leurs contreparties. Elles peuvent donc constamment proposer des prix concurrentiels.

Un nouveau groupe d'investisseurs

Jusqu'à récemment, les banques de commerce étaient les acteurs principaux sur le marché des devises. Elles avaient le contrôle total du marché. Mais la venue d'Internet a permis à un tout nouveau groupe d'apparaître : les investisseurs particuliers ! La démocratisation de la technologie leur a donné accès à des plateformes de trading ultra rapides, qui était jusque là réservées aux fonds hedge, aux investisseurs institutionnels et aux banques. La part de marché des particuliers est proche des 20 %, ce qui fait que les professionnels commencent à présent à s'intéresser à "ce que font les particuliers".

Les asiatiques montrent la voie

C'est surtout en Asie que l'engouement pour le forex est en hausse. Les analystes prévoient dans un avenir proche que 40% des volumes d'échanges sur le forex pourraient provenir des investisseurs particuliers. Le forex est traditionnellement plébiscité au Japon, à Singapour et à Hong Kong, mais l'intérêt pour ce segment est également en hausse en Australie. C'est au Japon que la croissance du forex auprès des investisseurs particuliers est la plus rapide. On parle même de "l'effet Mrs Watanabe", la tendance grandissante des femmes au foyer à trader les devises dès que leurs enfants sont à l'école...